Saltar al contenido
ANZO SANCHEZ

Ingresar en academia en linea francés A1

Ingresar en una academia de francés en linea

Se trata de una conversación de una persona que busca clases y diálogos en francés.

Suscríbete al canal de los profesores

Transcripción:

  • Carmen : Bonjour Guy.
  • Guy : Bonjour Carmen.
  • Carmen :  comme tu savais, je veux améliorer mon français.
  • Guy : ben, il faut pratiquer d’avantage Carmen.
  • Carmen : mais, comment je fais ? tu es toujours occupé !
  • Guy : tu peux chercher une académie pour pratiquer ton français.
  • Carmen : je fais mes études et je n’ai pas beaucoup de temps libre.
  • Guy : regarde si tu trouves un site ou une académie en ligne qui enseigne le français.
  • Carmen : attends, je vais regarder sur mon mobile pour voir si je le trouve.
  • Guy : cherche sur Google, Bing, Yahoo ou encore sur les réseaux sociaux.
  • Carmen : alors, je trouve plusieurs, mais elles sont payantes.
  • Guy : et si tu cherches des professeurs qui aident aux étudiantes à améliorer leurs niveaux ?
  • Carmen : là je vois, des cours de français pour débutants, Oh, ça tombe bien parce que ce sont des formateurs espagnols qui enseignent le français.
  • Guy : une bonne nouvelle, j’espère qu’ils ne vont pas te parler espagnol !
  • Carmen : surement au début oui, mais, à partir d’un certain niveau, comme le B1 qui est le niveau moyen, je pense, ils parleront que le français.
  • Guy : ça c’est bien.
  • Carmen : Je vais m’abonner tout de suite à leur chaine et je m’inscris à leur Newsletter pour être à jour.
  • Guy : mais, regarde d’abord si ça vaut le coup.
  • Carmen : tu veux dire quoi ?
  • Guy : avant de t’engager, essaie de voir si le cours est bon et le matériel aussi.
  • Carmen : j’ai regardé l’introduction, ce sont 4 professeurs de français, quelques-uns sont bilingues. C’est une académie gratuite, ils sont présents sur Facebook, YouTube, un site web pour télécharger les exercices en PDF…
  • Guy : d’accord, je vois, donc j’espère que tu vas rencontrer du monde de plusieurs nationalités et notamment, des francophones.
  • Carmen : j’espère bien. Mon objectif est de parler un français simple et correcte.
  • Guy : ce genre de français est plus sain et durable.
  • Carmen : c’est pour cela que je préfère parler lentement pour réfléchir à ma langue maternelle.
  • Guy : exactement, mais cela est temporaire car tu vas gagner des automatismes avec le temps.
  • Carmen : c’est que quand j’utilise la même expression plusieurs fois, elle devient pratique.
  • Guy : ça s’appelle la fluidité en français.
  • Carmen : parfois, des gens qui débutent en français comme moi, essaient de parler vite, je ne comprends pas leurs accents.
  • Guy :  Ce n’est pas bien de parler vite. Celui qui parle vite ça ne veut pas dire qu’il parle mieux.
  • Carmen : J’ai expliqué ce problème à mes amis de l’école, mais ils ne veulent pas admettre cette idée.
  • Guy : de toute façon, tu t’exprimes très bien.
  • Carmen : merci, je parle à moi-même en français. Je veux un français pratique.
  • Guy : tu pourras te rendre en France.
  • Carmen : j’ai déjà été une semaine en vacances à Paris. Je n’ai pas trop pratiqué le français.
  • Guy : Carmen, je dois y aller à la poste. Je te dis à la prochaine.
  • Carmen : ça marche Guy. Passe un bonjour à toute la famille.
  • Guy : merci et toi aussi, salue de ma part Diego.
  • Carmen : je lui dirai, au revoir.
  • Guy : au revoir.
¿Te ha sido de utilidad este contenido?
[Votos: 2 Promedio: 5]